CANTINE

Crèche, halte-garderie. Ecole primaire, maternelle, élémentaire. Nouveaux rythmes scolaires. Collège. Lycée. Restauration scolaire. Centre d'accueil. Centre de loisirs. Colonie de vacances.
Règles du forum
Avant de poster, merci de vérifier :
  • que vous êtes bien dans le forum en rapport avec le sujet que vous allez exposer (voir description sous chaque forum) ;
  • si votre question n'a pas déjà été postée en utilisant la fonction recherche.
Répondre
Avatar du membre
eris
Messages : 158
Enregistré le : mar. 30 mars 2010 22:14

CANTINE

Message par eris » mar. 23 juin 2015 16:41

Les restes du midi de la cantine sont emmenés discrètement tous les jours par notre cantinière, tout le personnel le sait,
ça parle... on dit même qu'elle ferait des compromis avec le livreur de repas et qu 'elle restreint les quantités ou les aliments aux enfants pour pourvoir rapporter chez elle
A votre avis que peut on faire ....

Avatar du membre
kanac
Messages : 2750
Enregistré le : sam. 3 oct. 2009 19:08

Re: CANTINE

Message par kanac » mar. 23 juin 2015 17:01

bjr , note de service . avec éventuellement des contrôles

kanac

Avatar du membre
eris
Messages : 158
Enregistré le : mar. 30 mars 2010 22:14

Re: CANTINE

Message par eris » mar. 23 juin 2015 21:41

ok vous auriez un modelé sur la note de service Merci de votre retour

Avatar du membre
Beaujolaise
Messages : 68
Enregistré le : jeu. 22 nov. 2007 08:58

Re: CANTINE

Message par Beaujolaise » mer. 24 juin 2015 18:18

Bonjour

Quel est le vrai problème ?

Est-ce qu'elle restreint les quantités aux enfants (d'après les "on dit") ?

ou

Est-ce qu'elle emporte les restes chez elle ?

La différence est importante à mon avis :
Dans le 1er cas il y a faute qui mérite sanction, mais dans le 2ème ?

Vu le salaire des cantinières, et à l'heure où tout est de plus en plus cher, je ne trouve pas choquant qu'elle emporte des restes au lieu de les jeter à la poubelle. Il y a bien assez de gaspillage alors que des personnes manquent encore de tout aujourd'hui.
A condition qu'il s'agisse bien de reste évidemment.

Personnellement, je préfère toujours vérifier plutôt que me baser sur les "on dit" qui sont souvent signes de jalousie ou petites querelles internes...

Avatar du membre
salamandra
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 25 juin 2015 08:01

Re: CANTINE

Message par salamandra » jeu. 25 juin 2015 08:10

Bonjour,

Le guide des bonnes pratiques ou le Plan de Maîtrise Sanitaire de l'établissement précise notamment la manière dont les "restes" sont éliminés.
A vérifier.

Avatar du membre
eris
Messages : 158
Enregistré le : mar. 30 mars 2010 22:14

Re: CANTINE

Message par eris » jeu. 25 juin 2015 12:07

En fait c'est les deux cas, elle restreint aux enfants en fonction du repas et elle emporte chez elle.

Le problème est que toutes les personnes travaillant au périscolaire sont au courant, 5 personnes + les agents techniques.......,

La cantinière s'est équipé d' un sac isotherme, en fait elle est bien organisée.

Par contre je ne suis pas tout à fait d'accord sur le fait qu'elle gagne peu, car les agents techniques ne sont pas mieux rémunérés et les personnes
travaillant au périscolaire également et ils elles ont des taches bien avec bien plus de responsabilité !!!! . C'est pour cela que j'aimerai faire peut être une note comme l'a évoqué "kanac"

Avatar du membre
kanac
Messages : 2750
Enregistré le : sam. 3 oct. 2009 19:08

Re: CANTINE

Message par kanac » jeu. 25 juin 2015 12:24

re,


http://www.cnfpt.fr/content/obligations ... jliOGJkMzI


Les obligations des agents de la FPT


Les obligations que doivent respecter les fonctionnaires sont bien plus nombreuses que celles qui s’imposent aux salariés du secteur privé. Ces sujétions sont liées au fait que les fonctionnaires sont au service de l’intérêt général. Deux grandes catégories d’obligations s’imposent aux fonctionnaires : les obligations professionnelles et les obligations morales.

Les obligations professionnelles

L’obligation de service (article 25 de la loi du 13 juillet 1983)
Tout fonctionnaire consacre l’intégralité de son activité professionnelle aux tâches qui lui sont confiées. Il doit respecter la durée et les horaires de travail, assurer la continuité du service public. Des absences injustifiées peuvent entraîner des sanctions allant jusqu’à sa radiation des cadres.
Il ne peut exercer à titre professionnel une activité privée lucrative de quelque nature que ce soit. Cependant, il peut toutefois exercer une activité lucrative ou non à titre accessoire, auprès d’une personne ou d’un organisme public ou privé, et, dès lors que cette activité est compatible avec ses fonctions et n’affecte en rien son exercice.

L’obligation d’obéissance hiérarchique (article 28 de la loi du 13 juillet 1983)
Tout fonctionnaire est responsable des tâches qui lui sont confiées et doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, excepté si l’instruction est manifestement illégale et de nature à troubler gravement un intérêt public. Pour dégager sa responsabilité, l’agent peut demander que cet ordre apparemment illégal soit écrit ou donné devant témoins.

L’obligation de formation
Le fonctionnaire a le devoir de s’adapter au service public et de mettre ses connaissances à jour régulièrement. Le manquement à cette obligation constitue une faute.

Les obligations morales

L’obligation de secret professionnel (article 26 de la loi du 13 juillet 1983)
Tout fonctionnaire peut avoir connaissance de faits ou de projets dont la divulgation mettrait en cause le fonctionnement du service public. Certains domaines (comme la défense, les informations financières ou le médical) exigent le secret absolu de leur part.
Toutefois, un agent qui a connaissance dans l’exercice de ses fonctions d’un crime ou d’un délit, doit en informer le procureur de la République qui peut dans certains cas (secret médical, défense nationale) exiger son témoignage sur des faits couverts par le secret.

L’obligation de discrétion professionnelle (article 26 de la loi du 13 juillet 1983)
Tout fonctionnaire doit rester discret sur son activité professionnelle pour tous les faits, informations ou documents dont il a connaissance dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions.
Contrairement à l’obligation de secret, tout manquement à l’obligation de discrétion n’est pas pénalement sanctionné. Cependant, en cas de non-respect de cette obligation, l’agent est passible de sanctions disciplinaires.


L’obligation de désintéressement (article 25 de la loi du 13 juillet 1983)
Tout fonctionnaire ne peut prendre, sauf dérogation, par lui-même ou par personne interposée, dans une entreprise soumise au contrôle de l’administration à laquelle il appartient ou avec laquelle il est en relation, des intérêts de nature à compromettre son indépendance. Les manquements à cette obligation revêtent d’autres caractères : la corruption passive, le trafic d’influences, la soustraction ou le détournement de biens.

L’obligation de réserve
Par la jurisprudence, il est interdit à tout fonctionnaire d’exprimer ses opinions personnelles à l’intérieur ou à l’extérieur du service, dès lors que ses propos entravent le fonctionnement du service ou portent atteinte à la considération du service public par les usagers. Cette obligation de réserve s’applique également aux comportements.
Le Conseil d’État a cependant établi que l’obligation de réserve est particulièrement forte pour les titulaires de hautes fonctions administratives directement concernés par l’exécution de la politique gouvernementale. À l’inverse, les fonctionnaires investis d’un mandat politique ou de responsabilités syndicales disposent d’une plus grande liberté d’expression.


kanac

Avatar du membre
Hedwige
Messages : 266
Enregistré le : sam. 29 mai 2010 20:01

Re: CANTINE

Message par Hedwige » jeu. 25 juin 2015 13:23

Tous ces comportements sont à proscrire (ex: j'emprunte des outils de la collectivité, j'emporte quelques fournitures scolaires...) parce qu'ils mettent en lumière que les agents n'ont pas intégré qu'ils agissent pour l'intérêt général et qu'ils ne doivent en tirer aucun avantage personnel. Or ce faisant ce sont bien les deniers publics qui sont mal gérés, le service public qui est défaillant.
Ce sont souvent de vieilles habitudes difficiles à remettre en cause...pour votre cas en plus qui met le bazar dans l'équipe!

Avatar du membre
eris
Messages : 158
Enregistré le : mar. 30 mars 2010 22:14

Re: CANTINE

Message par eris » jeu. 25 juin 2015 15:10

Si j'ai bien compris, je peux reprendre sur un courrier de la mairie toutes les obligations que doivent respecter les fonctionnaires signé par M. le Maire.
Désolée d'être insistance, mais nous n'avons pas l'habitude dans notre commune de faire des courriers aux agents.

Avatar du membre
storm
Messages : 676
Enregistré le : jeu. 29 avr. 2010 10:38

Re: CANTINE

Message par storm » sam. 27 juin 2015 11:35

Avant de faire courrier ou note pour votre "cantinière" si c'était un homme "cantinier" bref l'agent adjoint technique je pense.
Une discussion ou entretien s'impose qui fait quoi comment ? sa gestion des repas ? son organisation ?

Y a pas d'évaluation ?

Enfin il est urgent que cela soit fait par un responsable mais, y en a t il un ?

Avatar du membre
eris
Messages : 158
Enregistré le : mar. 30 mars 2010 22:14

Re: CANTINE

Message par eris » sam. 27 juin 2015 18:35

nous sommes une petite commune donc chaque personne est autonome dans son travail
le maire est notre supérieur hiérarchique

Avatar du membre
Autricourt
Messages : 116
Enregistré le : ven. 8 août 2008 16:30

Re: CANTINE

Message par Autricourt » mar. 30 juin 2015 17:30

Je suis de l'avis de Storm.
Il n'y a pas d'évaluation ? d'entretien ? même dans une toute petite commune !!
Et le Maire, que dit-il ? C'est à lui de s'entretenir avec l'agent et de lui expliquer ce qui ne va pas.

Avatar du membre
eris
Messages : 158
Enregistré le : mar. 30 mars 2010 22:14

Re: CANTINE

Message par eris » mer. 1 juil. 2015 14:00

je viens de faire une note de service comme suit elle sera affichée dans le local

Il est strictement interdit de sortir des aliments du restaurant scolaire à des fins personnels.
Tous les restes doivent être jetés dans la poubelle grise.

Les restes de fromages ou fruits peuvent être proposés aux enfants qui participent le soir aux périscolaires.
* Le fromage doit être mis sous film protecteur et conservé au réfrigérateur.
Si ces restes ne sont pas consommés le soir par les enfants, ils sont conservés dans le réfrigérateur et proposés à nouveau en complément de repas les jours suivants en fonction de la date limite de consommation indiquée sur l'emballage.

Seul les restes de pain, s'ils ne sont pas consommés le jour même, peuvent être partagé entre le personnel après le dernier service.


Comme je vous l'ai dit nous sommes très autonomes dans nos postes, et pas d'implication des élus.
On ne se plaint pas pour autant, mais il y a des profiteurs ....

Répondre