Mode de calculn épargne brute

Préparation budgétaire, exécution du budget. Nomenclatures budgétaires, M14, M49, etc. Fiscalité. Dotations, allocations de compensation. Gestion de la dette, ligne de trésorerie.
Règles du forum
Avant de poster, merci de vérifier :
  • que vous êtes bien dans le forum en rapport avec le sujet que vous allez exposer (voir description sous chaque forum) ;
  • si votre question n'a pas déjà été postée en utilisant la fonction recherche.
Répondre
julien7
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 29 juin 2017 10:33

Mode de calculn épargne brute

Message par julien7 » dim. 31 mars 2019 10:26

Bonjour,

la question va sans doute vous sembler naïve, toutefois je voudrais savoir pourquoi les excédents de la section de fonctionnement doivent être exclus du calcul lorsqu'il s'agit de déterminer l'épargne brute ? Sans cela, certaines collectivités dégageraient trop peu au bénéfice de la section d'investissement.

Pour ceux qui auraient l'amabilité de me répondre, n'hésitez pas à développer ce que vous savez sur la notion d'excédent de fonctionnement reporté, d'épargne brute (et nette également), sur la capacité de désendettement, entre autres.

Je vous en serais très reconnaissant.

Lecat
Messages : 2795
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 16:12

Re: Mode de calculn épargne brute

Message par Lecat » lun. 1 avr. 2019 11:43

Ce n'est pas naïf, c'est une bonne question.

Il faut simplement revenir à la notion d''épargne brute : c'est ce qu'on "met de côté" en fonctionnement chaque année. C'est donc à la fois un indice de bonne santé, et de capacité à financer les charges de la section d'investissement.
Le truc, c'est que si on inclut les excédents reportés des années précédentes, on fausse la notion : on peut très bien avoir une année une épargne brute nulle ou négative (ce qui n'est, évidemment, pas bon signe) tout en ayant beaucoup d'excédent reporté des années précédentes. Dans ce cas-là, si on inclut les excédents des années passées, on ne voit pas ce qui se passe, on ne sait pas si la collectivité a ou non "mis de côté".

Or, en plus d'une importance pratique, ça a une importance légale : pour être en équilibre, un budget doit prévoir une épargne au moins égale au montant du remboursement des emprunts.

Quant à l'épargne nette, les définitions peuvent varier légèrement, mais il faut considérer que c'est l'épargne brute de laquelle on a ôté les dépenses d'investissement contraintes, "obligatoires", donc les remboursement du capital des emprunts notamment. L'épargne nette, c'est ce qui vous reste de votre épargne brute pour réaliser effectivement des investissements, en somme.

julien7
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 29 juin 2017 10:33

Re: Mode de calculn épargne brute

Message par julien7 » sam. 6 avr. 2019 18:50

Je vous remercie, c'est très clair.

Répondre