alternative desherbant

Bâtiment, construction, rénovation. Eau et assainissement. Energie. Espaces verts, parcs, jardins, fleurissement. Voirie, voies, trottoirs, éclairage public, stationnement.
Règles du forum
Avant de poster, merci de vérifier :
  • que vous êtes bien dans le forum en rapport avec le sujet que vous allez exposer (voir description sous chaque forum) ;
  • si votre question n'a pas déjà été postée en utilisant la fonction recherche.
Répondre
sabrina17
Messages : 163
Enregistré le : ven. 3 oct. 2008 15:42

alternative desherbant

Message par sabrina17 » ven. 22 mars 2019 17:19

Bonjour

Je viens à la recherche d'information concernant les désherbant a base de sel et de vinaigre. Est ce vraiment une solution efficace qui doit tout de même poser problème dans la manipulation?

Quelles sont les autres alternatives utilisées dans vos collectivités ?

Je vous remercie pour le retour de vos expériences.

Sabrina

iskander92
Messages : 32
Enregistré le : lun. 24 sept. 2007 10:29

Re: alternative desherbant

Message par iskander92 » ven. 21 juin 2019 15:05

BONJOUR
tu peux voir ici
viewtopic.php?f=19&t=28217
pas de solution miracle...

drnmpn
Messages : 32
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 19:46

Re: alternative desherbant

Message par drnmpn » sam. 22 juin 2019 20:01

Le problème c'est qu'en fait il n'existe AUCUNE solution permettant d'avoir l'efficacité et la rapidité du désherbant chimique.

A noter que personnellement, le glyphosate je trouvais celà "limite" dans le sens ou çà tue l'herbe, sans empêcher une "mauvaise" herbe de germer le lendemain du passage du désherbant et donc c'était rapidement plein d'herbe à nouveau.

Non sur ma commune le top c'était lé mélange de glyphosate avec un antigerminatif qui amenait vraiment un résultat intéressant (peut ètre pas une année complète sans herbe, mais pas loin) sauf que paradoxalement là ou c'était le moins efficace c'est a cimetière, vu qu'il comporte suffisament de gravier pour empêcher l'antigerminatif de s'installer dans le sol, mais pas assez de gravier pour empêcher l'herbe de pousser.

Donc passant de cette excellente solution qu'était le glyphosate avec antigerminatif (sauf au cimetière qui restait un problème) et bien est tombé cette législation.

Pour notre commune c'est un véritable problème, surtout que la "gestion" de la commune se contente de dire que puisque le rotofil fonctionne (il a plus de 10 ans) alors il suffit de rotofiler.

On ne manquait pas de travail à faire au rotofil avant, mais là ...

le pire, c'est que c'est limite un scandale, le fait de casser une vitre de voiture en passant le rotofil.

Donc je n'ai pas de solution a te donner, mais je peux dire ce qu'il ne faut PAS faire:

-laisser des talus en "herbe" sans vouloir les bâcher, ni les planter, ni y mettre de la jachère fleurie
-refaire du "goudron" (place ou parking) a l'économie donc sans mettre de l'enrobée avec l'herbe qui arrive à pousser au travers du goudron, lequel étant lui même recouvert d'une couche de gravillons
-avoir des trottoirs en mauvais état et des jonctions caniveaux/trottoirs et caniveaux/route avec un bon centimètre de vide entre les deux
-avoir des espaces verts qui lors de leur création par entreprise spécialisée, étaient soient recouverts d'écorces de Pins ou de granulés de bois, ou encore qui étaient bâché et donc la lente disparition du couvert d'écorce ou de bois, ou la lente dégradation de la bâche a été "traitée" à coup de désherbant, et le jour ou celui ci est interdit, personne à la mairie ne semble intéressant de remettre de l'écorce de Pin, ou des copeaux de bois, ou de remplacer la bâche de paillage dégradée par de la neuve.

Bref, sur notre commune RIEN n'a été fait du tout si ce n'est acheter un désherber thermique, qui est extrêmement lent à passer, et inefficace (sans doute parce qu'on a pas le temps de repasser sur la zone suffisamment tôt) .
Évidemment sur notre commune, personne n'a été embauché non plus, et de plus, "on" nous trouve de plus en plus de travail n'ayant pas à voir avec les espaces vert à faire, surtout en période ou il ne faut, par exemple, "pas louper la première tonte de l'année".

En clair, à force la solution, je me demande si c'est tout simplement de NE PAS travailler dans la fonction publique, ou ceux qui savent ne sont pas écouter, tandis que ceux qui décident, ne sont pas forcément ceux qui savent, loin de là.

Des communes voisines de celle ou je travaille, et notamment la commune ou j'habite, me semblent avoir quand même mis en place certaines solutions (comparé à RIEN chez nous) et pourtant de temps à autre, je vois que l'entretien de certains espaces verts est donné, ne serait ce que le temps d'un désherbage manuel intégral, a des entreprises privées ...

celca
Messages : 468
Enregistré le : ven. 3 août 2012 14:46

Re: alternative desherbant

Message par celca » mar. 16 juil. 2019 16:45

Bonjour,

Bon je ne suis pas une spécialiste de la matière, mais j'ai un petit côté poétique (oui oui, les juristes peuvent avoir un peu de poésie en eux :mrgreen: )

La question qu'a soulevé le zéro phyto est à mon sens l'acceptation des floraisons spontanées et la gestion différenciée des espaces. Vous connaissez surement cela mieux que moi, mais d'un problème ne peut-on pas faire une opportunité?
Voici quelques liens qui peuvent (peut-être) vous faire rêver/réfléchir autrement :wink: avec, parfois des illustrations pouvant être réutilisées ou servir de support pour un développement de communication:

https://www.plante-et-cite.fr/projet/fi ... ptati/n:24
https://www.ecophyto-pro.fr/documents/v ... es_publics
-jardinsdefrance.org/vegetation-spontanee-ville-letudier-faire-accepter-gerer/
-amazon.fr/Street-art-v%C3%A9g%C3%A9tal-Marc-Pouyet/dp/2366721633
http://dante.univ-tlse2.fr/4464/1/Balat ... M22017.pdf

Je sais que je ne réponds pas du tout à votre problématique, mais si vous modifiiez votre prisme de perception et celui des élus (pas toujours évident), alors on peut imaginer modifier celui des usagers (encore moins aisé si pas de conviction avant)

Je vous souhaite bon courage!

Répondre